14 février 2019

Jeudi, 9 h 30. Saint-Valentin. Accueillie ce matin avec un cœur et des fleurs. A. a écrit Papa au lieu de Maman sur la carte. Certainement la dernière qu’elle me dessine. Celle-ci je la garde. Vendredi, L. ressemblera plus à un garçon qu’à une fille. J’apprends. Le moteur dramatique, c’est le livre qui s’écrit pas l’action. Je n’ai pas l’habitude. Dur de manier le « je ». Je vais relire, peut-être verrais-je quelque chose se dessiner dans tout ce flou. I. m’a planté pour le tandem de traducteur-auteur d’août. Il faut que je trouve quelqu’un. Manque de temps. Les librairies lyonnaises ne me répondent pas. C’est dur de toujours devoir quémander. On en vient à avoir honte d’avoir osé écrire et publier un livre. C’est le monde à l’envers et on laisse faire. J’ai remis le blog à jour hier soir. J’aime bien le résultat. Je publie ce journal de bord quotidiennement. Si des auteurs tombent dessus, peut-être s’y reconnaîtront-ils ? Ils seront moins seuls, je me dis. Dans une quinzaine, j’aurais les comptes-rendus de mes relecteurs sur La C. J’espère que cette fois, on y est. Un an d’écriture, et un an de réécriture. C’est long. Demain, grève générale des transports, ai du annuler tous les rendez-vous de travail. Je pourrais écrire. Ce n’est pas plus mal. Je m’y mets, suis en retard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s